10 étapes VOSS > ODDA 30.07.17 

Départ au soleil, trop bon de rouler et suer au soleil.

Et non pas 

Fêtard au réveil, trop bon de roter et pisser sur ses orteilles.

On avait dit, Martial que l’on se reconcentrais sur l’essentiel. Maurice tu dépasses les bornes des limites.

Regardez ma sortie à vélo sur Strava : https://www.strava.com/activities/1109529163/shareable_images/map_based?hl=fr-FR&v=1501535925

Ce matin après un déjeuner que je re’qualifierais de symptoPicPic, il fallu refermer le ventre de la baleine. Pas une mince besogne que de joindre les 2 bouts.

Pas pour cette fois…. on verra si d’ici à la énième étape je peux lui boucler la ceinture. Affaire à suivre.

Un dernier coucou à mon double et en route pour aller contempler les nuages qui se mêlent à l’eau douce, là où se réunissent le décor et la vraie vie !

Tout est double ma parole aujourd’hui ! Ne serais-ce qu’une illusion ou je commence à mettre du temps entre les secondes ?

L’ordre en sac du jour: lunettes, Garmin, Scotch, Confiture, Velcros, allumettes, Gris feutre, Appareil de photos, Pochette surprise (cartes, passeport, liquide, stylo) Smartphone en main. Et consolider (fil vert) la sacoche pour qu’elle n’aille pas voir les bas-côtés dans un virage.

Bon cet ordre a tendance à évoluer au fil des km (s). Affaire à suivre…

Ça part en bosse avec la visite d’une zone industrielle et mon 1er cul de sac. Mieux vaut 300m. en bourgade que au fond d’un vallon de 55km, genre celui de ĺ’étape 13, mais je ne vous ai rien dit !

Et ce qui est bien en Norvège … et il faut le signaler et transmettre au personnes concernées dans nos offices de prévention des accidents ou des routes ou la suva, je ne sais plus…. Ceux qui ont fait un campagne via une vidéo de sensibilisation pour les usagers de la route et en faisant passer les cyclistes, tous les cyclistes et surtout ceux qui roulent correctement, pour des délinquants inconscients et irrespectueux. http://bikinvalais.ch/2017/05/vos-commentaires-cyclistes-me-fatiguent-me-fatiguent/
Même l’illustré s’y est mis… Bref,ce qui est bien en Norvège
1 ) Quand ils vous dépassent, 99.9 % des conducteurs de voitures, camions, motos, bus et planches à roulette, ne se limitent pas à faire un écart de 1mètre, ils vont littéralement sur l’autre piste et si il y a ue voiture en sens inverse, il freinent et attendent derrière bien sagement que la voix soit libre pour vous dépasser.
2) Les pistes cyclable ! Aux abords des bourgades, villes et autre patelins et villages, 5, 10, voir 20 ou 30 km avant vous pouvez rouler sans craindre pour votre vie ! Ok les forêts sont plus grandes et les espaces le permettent. Mais surtout il y a une volonté, et non pas juste un blabla d’avant élections pour attirer des bulletins et au final se retrouver avec des lignes jaunes (pistes cyclables) qui sont juste là pour colorer le bitume.

Ça étant dis, me voilà sur cette formidable piste cyclable, quand tout d’un coup je vois un groupe de cyclistes m’arriver dessus, et le chef de fil avait un pull… non pas du club des yodleurs du coin, mais 1estampié GFNY Mont Ventoux. On a échangé un regard, un geste et lisant dans les yeux de l’autre, j’y étais !

Voilà l’instant de l’oeuf et du « pas assez cuit » ou « cuit suffisemment » pour ne pas redécorer son maillot tout neuf. Car je ne sais plus quand c’étais, mais il n’était largement pas assez cuit. Du coup,  je contrôle tout le temps ! Et tous les moyens sont bons, n’est-ce pas Martin ?

VIDEO. À venir….

Et c’est aussi le moment de manger et de (Prod5ct placem3nt) découvrir un truc qui pourrait remplacer notre biberli…..Oui oui j’ai bien dis remplacer, pas moins que ça le « BIBERLIS SUISSE « . Voilà la trouvaille.

Dans une future étape, au lac de Bygdin, ça fera même le plaisir d’un marcheur lausannois, Clément Grillet.

Je vais me lancer dans son importation et vu que je cherche du job, je pourrais en faire sa promotion avec des goûts multiples. Tu gouttes, tu l’adopte ! J’ai déjà les parfums : citron pour Fabienne, fondue pour « Pepito Serge », winforce pout Bastien, pois chiche pour July, agave pour Amilcar, tequila pour Renaud, grimbergen pour Jaap et gastro pour Matthias et pleins d’autres parfums pour tous (es) les autres.

Re’départ pour arrivé en haut de la bosse pour plonger sur les lacets en contre-bas. Départ du jour Alt. 55m. pour rejoindre Granvin Alt. 0m. Au passage découverte de Skjervsfossen, chute d’eau.

Rentré puis ressorti, mais du même côté !

En passant Granvin, je savais que je devrais passer un tunnel ou faire un détour et prendre un ferry. Comme dans une étape précédente dans laquelle j’en avais franchis 2 de ses foutus tunnels (3 et 7 km), je me suis dit, pourquoi pas…. Why not. Or not ! To have ! Il faut savoir qu’une partie des tunnels en Norvège sont interdit aux cyclistes et aux piétons. Lors de mon ancienne virée à vélo en Norvège en juillet 2003 entre Bodø, Lofoten et le Cap Nord, j’en avais pourtant passé des tunnels qui descendaient en virage et pas goudronnés sous les fjords pour ressotir de l’autre côté après une rude remontée ! Parfoid tu n’a pas le choix à moins de dégotter un pêcheur qui te fasse traverser sur sa péniche.

Du coup je me lance dans celui-ci ! Il est normal que les 150 premiers mètres sont sans trottoirs obstrués par des panneaux noirs et jaunes pour indiquer l’entrée du tube. Et comme les précédents, une fois passé ces 150m. un trottoir goudronnés ou bien tassé s’offre à tes 2 roues 3 en l’occurence. Mais voila, celui-ci de 11km n’offraient qu’un rebord de 50cm et en terre irrégulière ! Oups …ça ne va pas le faire et en plus le tunnel est étroit. Maintenant que je vois que cela est trop dangereux, et que je me fais klaxonné par des copain à Jaap, Rudy et Degrieff,  il faut ressortir. Attention à la manoeuvre, car tourner avec la baleine, il faut bien 3m pour effectuer un virage et ce n’est pas comme dans les autres trous noirs, dans lequels je pouvais compter sur la ronde des déchargement des ferrys. Ici pas de ferry, le traffic est
sans discontinuer. No comment ….

Ça c’est fait et il ne reste plus ka prendre la tengante, itinéraire de rechange ! En haut en bas, et hop au ferry.

Bon il y a aussi (sur cet itinéraire de secours) des tunnels mais dans lesqueles les cyclistes sont autorisés avec un beau trottoir, genre piste cyclable.

Une autre baleine….

Et un voyageur pas vomme les autres. En « ASSOS » je vous prie!

Arrêt pour le café du jour dans un lieu hors du temps mais comme à chaque fois du wifi gratuit. Et quand tu demandes le mot de passe, on te tends un papier ou même on te prends le smartphone des mains et on t’enregistred le mot de passe. Sans vouloir être ronchon ou mauvaise langue (ce n’est pas mon genre) tu demande un mot de passe wifi chez nous (CH), c’est comme si tu demande la caisse lors d’un hold up, ou sinon on te regarde avec un air, genre…. Il veut quoi machin !

J’ouvre la carte en regardant la sommélière s’éloigner et me rend compte qu’il me reste 45km .  Ça va faire une jolie étape et, souvenez-vous des différents scénaris de météo. Ce matin je suis parti sous un soleil éclatant. Je craint le pire !

Ça monte et ça redescends, et je vois en face le décor (paysages) défiler que lentement. Je me dis que c’est dû à la grandeur des lieux. Et des chutes plus impressionnantes les unes que les autres !

Arrêt fringale !

Arrêt framboises !

Arrêt pélerine un peu au même moment que les framboises finalement.

Et là, sortant de nul part, ce vélocyclopédiste qui me vient dessus ! D’abord je me dis 1)  il a un problème et besoin d’aide 2) il en veut à mon intégrité ou à mon argent ! Mais non, je ne suis pas 1 chippendales et encore moins 1 un fourgon de convoyeur de fonds.

Et là il se mets à parler avec un bon flux. On dirait moi à la pizza du mardi (prod5ct placem3nt) Pizzeria de la rive à Morges ! Dans un langage qui n’est pas du norvégiens. C’est
Jacob Hoedeman, un danois qui rentre du Cap Nord et qui me raconte…. qu’avant ça il a parcouru l’europe de l’est. Rien que ça et là il remonte à Oslo ! Ensuite un autre continent en passant par l’Espagne, genre l’Afrique.

Un étudiant qui a finit d’étudier et qui voyage à vélo. J’en ai connu un comme ça, il s’appelait Maurizio Ceraldi avec qui j’ai croqué le Cap Nord.
Après les
… Good trip. See you later. We keep in touch. On prends congé mutuellement par une accolade !

Il m’a redonné la pêche ce mec et le sourire et bien mener à bien mon envie de mettre du temps entte les secondes.!

Bon un dernier tunnel et ODDA en vue avec au passage, la vue sur les usines de matière première de la Norvège. L’aluminium.

Sous la pluie, …. ouvrez la parenthése (Les averses en Norvège c’est comme les amendes à Morges et à Lausanne, tu as beau faire attention, tu en prends toujours une) fermez la parenthèse.

Donc sous la pluie nuit tombante, presque tombée découvrir une ville, une station, un village, un bled est toujours sympathique, angoissant, un peu stressant. Vu la manière que je me suis fais «  »drasch’é » » durant cette fin de journée (un des scénaris a été respecté). Prendre des sauts d’eau en langage chti’s, je me vois pas aller au camp8ng du coin (Au fait il est a 6km) et pour ce qui est du camp8ng sauvage, ce n’est pas terroche vu la configuration du lieu. Bref je me retrouve dans une station service à demander ou est l’auberge du coin.

Et me revoilà reparti en quête du Saint Graal, une douche chaude et un radiateur pour sêcher mes habits.

Petit tour en ville, manger chinois, normal c’est le seul encore ouvert. Demain peut-être marcher sur la langue du Troll. Mais selon l’App. météo YR, les prévidions ne sont pas fameuses.

Au lit …. et demain restant à demain, le temps encore de savourer cette dernière journée remplie d’émotions

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :